Assistantes Maternelles: votre FORUM professionnel
coucou Invité
Bienvenue sur le forum dit "bleu"

Toute l'équipe espère que tu trouveras sur ce forum ce que tu recherches .

Nous espérons que tu te plairas parmi nous et que tu lieras amitié avec certaines !

N'hésites pas à poster tes questions sur des mensualisations ou droit de travail, ici nous avons des expertes en ceci !

Tu verras notre forum est comme un village, nous partageons nos petits bonheurs comme nos petits soucis


bonne journée à vous toutes ...
Adèle l'administratrice .

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Aller en bas

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme Empty Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Message  adele le Jeu 13 Déc 2007 - 22:41

1ère étape :
Le tout-petit à qui on donne un crayon et du papier ne fait d'abord que des gribouillis dans toutes les directions.

2e étape :
Vers deux ans on voit apparaître un mouvement circulaire. Le gribouillis confus prend alors la forme d'une sorte de tourbillon.

3e étape :
Vers deux ans et demi, l'enfant devient capable de faire un cercle. Ce mouvement circulaire qui s'arrête et ferme un seul rond constitue un progrès sur le plan psychomoteur et psychologique. L'enfant attribuera souvent une signification de « bonhomme » ou de « soleil » à son cercle. On parle alors de réalisme fortuit.

4e étape :
Ce n'est qu'autour de trois ans et demi que l'on voit les premiers soleils dans les dessins de l'enfant. En effet, dessiner des rayons divergents est particulièrement difficile puisque l'enfant doit faire un trait, lever le crayon et recommencer alors qu'auparavant il ne pensait pas à lever le crayon qui restait en contact avec la feuille!

5e étape :
Vers quatre ans, lorsqu'on lui demande de dessiner un bonhomme, l'enfant fait un cercle pour montrer la tête et deux lignes verticales sous le cercle pour représenter les jambes. C'est l'époque du « bonhomme-têtard ». Cette image tête-pied est le reflet de ce qu'il voit car lorsque le tout-petit regarde les autres, c'est surtout la tête et le visage qu'il remarque tandis que lorsqu'il se regarde lui-même (sans miroir), il voit ses pieds.

6e étape :
Petit à petit, l'enfant s'aperçoit qu'il manque des parties du corps et il les rajoute à ses bonshommes : le corps, puis les bras. À un moment donné il ajoutera les mains et les doigts qui, au début, ressembleront à des fleurs! La tête est toujours assez grosse chez le jeune enfant. À partir de quatre ans et demi et dans les années suivantes, le bonhomme devient donc articulé et de plus en plus raffiné. La prise de conscience de son sexe, vers quatre ans, se reflète aussi dans les dessins : les petits garçons se mettent à dessiner plein de symboles phalliques (long nez, pénis ou accessoires tels que fusils, épées, flèches) tandis que les petites filles dessinent leurs personnages féminins avec des cheveux longs, bouclés, des bijoux, des fleurs et autres symboles de féminité.

7e étape :
Dès neuf à dix ans, l'enfant cherche à représenter le bonhomme de manière de plus en plus réaliste. Un style personnel apparaît petit à petit.






Vous êtes ravies des infos de nos expertes sur vos
mensualisations, vous aimez nos posts de discussions …alors n’hésitez pas posez
vos valises sur le Forum Bleu …car sans votre participation, ce forum ne
pourrait exister ! Merci





adele
adele
administratrice, fondatrice et créatrice du forum "bleu"
administratrice, fondatrice et créatrice du forum

Emploi/loisirs AM depuis 36 ans,

votre citation du moment votre citation du moment : Mon cri : raison, tolérance, humanité (Voltaire)


Revenir en haut Aller en bas

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme Empty Re: Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Message  Invité le Jeu 13 Déc 2007 - 23:58

super ce document, merci adèle :papy noel: :bisous santa:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme Empty Re: Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Message  bribri le Ven 14 Déc 2007 - 7:16

oui merci adèle car moi j'ai eu un exemple de l'incompétence d'une direstrice d'école ,lorsque mon fils était en première année de maternelle ,il faisait des bonhommes tétards et la maitresse lui à dit méchament que les bonhommes avaient un cou ,et voulais absolument qu'il en fasse un ,ce qui en à résulter que mon petit juju ,n'a plus voulu dessiner ou si mais en noir ,plus de couleurs que du noir, alors que maintenant je vois bien et je lis de partout que les premiers bonhomme sont comme tu le dis des bonhommes tetards ,il n'empèche qu'il c'est passer beaucoup de temps pour pouvoir faire comprendre à mon petit qu'il n'avait rien fais de mal et que ses bonhommes étaient tres bien,voilà je me soulage vous voyez cette histoire est loin puisque mon fils à 16ans mais moi cela m'a toujours indigné d'ou encore aujourd'hui cette colère mais ouf que cela fait du bien :etoile jaune:
bribri
bribri
Fan du forum Bleu
Fan du forum Bleu


Revenir en haut Aller en bas

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme Empty Re: Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Message  ludinou le Ven 14 Déc 2007 - 9:26

merci adele.
cependant ya des exception j'ai cnnu une petite qui faisait des bonhommes dès 3 ans, elle faisait un cercle pr la tete un cercle pour le corps et des trait pr les bras et les jambes et effectivement on été en admiration devant elle car pr 3 ans c'etait tot mais on appele aussi "bonhomme tetard " les premier bonhomme car souvent depourvu de bras et de jambe! :lol!:

mon fils qui a deux anss'enerve pr essayer de faire des cercle mais bon ce n'est pas encore ça!! ou alors il fait des tourbillon comme le dit l'article et me dit : le chat!!!!!
pauvre chat quelle caricature!!!

pour ce qui est de l'institutrice vraiment elle est incompetente, obliger l'enfant a faire tel chose c ne pas lui laisser developper son sens creatif ça n'a aucun interet elle avait qu'à faire tt les dessins a leur palce, le monde est rempli de gens de coleurs differentes, de grd de petits, de chauve de cheveulu alors pourquoi leur bonhomme n'auraient pas leur particularité!!pffff! mais qd on voit ce genre de professionnel et ns a coté qui en savons autant qu'elle si ce n'est plus on a envie de leur arracher les cheveux, moi j'ai retiré mon enfant d'une creche pr ça qd il etait tt petit et là c de la halte garderie car leur maniere educative ne me parait pas adapter j'espere ne pas avoir a faire ça par la suite c genant tt de meme!!!
ludinou
ludinou

votre citation du moment votre citation du moment : « Le chef-d'oeuvre de Dieu, c'est le coeur d'une mère. » de Gréty


Revenir en haut Aller en bas

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme Empty Re: Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Message  bill le Ven 14 Déc 2007 - 9:56

super interressant !!! a garder :papy noel:

bill


Revenir en haut Aller en bas

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme Empty Re: Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Message  agnès le Ven 14 Déc 2007 - 9:57

Je comprend ta colère Bribri !
Je me demande ce qu'aurait fait cette instit si elle avait eu un élève comme Jérémy qui n'était pas capable de faire un bonhomme tétard en maternelle mais était au stade des gribouillages, elle l'aurait massacrée ! je peux te dire que je remercie les enseignants que j'ai eu d'avoir su accepté le fait que chaque enfant pouvait être différents et avoir un rythme propre !

agnès

Emploi/loisirs assmat


Revenir en haut Aller en bas

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme Empty Re: Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Message  zade le Ven 14 Déc 2007 - 11:06

@ludinou a écrit:merci adele.
cependant ya des exception j'ai cnnu une petite qui faisait des bonhommes dès 3 ans, elle faisait un cercle pr la tete un cercle pour le corps et des trait pr les bras et les jambes et effectivement on été en admiration devant elle car pr 3 ans c'etait tot mais on appele aussi "bonhomme tetard " les premier bonhomme car souvent depourvu de bras et de jambe! :lol!:

!


oui il y a des exceptions dans un sens comme dans l'autre
mon dernier contrat qui vient de finir la petite aura trois ans début janvier elle vient de rentrer a l'école ( Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme 18367 ).... et bien en dessin elle était épatante ( niveau langage aussi d'ailleurs...) , soleil avec rond et trait tout autour ... et bonhomme mais même pas tétard , le corps en plein ( le cou y était aussi ..) bras et jambe en plein pas juste un trait avec main style fleur et pied et cheveux , pas les trois traits stylisés non ... des cheveux coloriés en couleur qui prenait bien le dessus et le coté affraid ma fille adoré jouer a la maitresse avec elle : tu m'étonne elle recopiait les lettres .......... mais cela reste de l'exceptionnel

tout les enfants n'évolue pas de la même maniére et heureusement , tout standardisé deviendrai trés triste : plus de surprise
zade
zade

Emploi/loisirs assmat


Revenir en haut Aller en bas

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme Empty Re: Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Message  cat women le Ven 14 Déc 2007 - 12:20

chose étonnante, c'est que ma fille qui est dyspraxique, comme tu le sais agnès, n'est pas capable de connaitre les parties de son corps + motricité fine nulle..
a fait des cercles à l'age de deux ans et directement de VRAIS (lol) bonhommes dès ses 3 ans en maternelle.. c'était la seule de la classe à ne pas faire de tétards.. et pourtant ... à ne rien y comprendre Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme 626901

cat women

Emploi/loisirs assistante maternelle


Revenir en haut Aller en bas

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme Empty Re: Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Message  agnès le Ven 14 Déc 2007 - 12:55

Effectivement chaque dispraxie est différente, même si il y a des points communs !
Mon fils qui est très atteint en motricité fine, n'était pas capable de faire un bonhomme et m^me parfois il ne laissait pas de trace tellement le crayon était peu appuyé !
Ma fille également dyspraxique fait un bonhomme relativement du même niveau que les autres élèves de grande section, en revanche elle a beaucoup de mal dans l'apprentissage de l'écriture !

agnès

Emploi/loisirs assmat


Revenir en haut Aller en bas

Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme Empty Re: Le dessin comme indice d'évolution : l'exemple du bonhomme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum