Assistantes Maternelles: votre FORUM professionnel
coucou Invité
Bienvenue sur le forum dit "bleu"

Toute l'équipe espère que tu trouveras sur ce forum ce que tu recherches .

Nous espérons que tu te plairas parmi nous et que tu lieras amitié avec certaines !

N'hésites pas à poster tes questions sur des mensualisations ou droit de travail, ici nous avons des expertes en ceci !

Tu verras notre forum est comme un village, nous partageons nos petits bonheurs comme nos petits soucis


bonne journée à vous toutes ...
Adèle l'administratrice .

mon enfant est timide

Aller en bas

mon enfant est timide Empty mon enfant est timide

Message  sirene le Ven 21 Déc 2007 - 9:42

Mon enfant est timide
Votre enfant joue toujours seul, il refuse d’aller vers les autres… Comment faire pour qu’il devienne plus sociable, qu’il réussisse à surmonter son manque d’assurance ? Ne vous inquiétez pas, il n’est jamais trop tard pour venir à bout de la timidité.


Dès deux ans et demi, un enfant peut manifester sa timidité. Il évite les autres enfants à la crèche, à l'école ou au jardin public. Il ne parle qu'à ses parents et se tait dès que ceux-ci sont en présence d'inconnus. Il refuse les jeux en groupe. Plus tard, il se réfugie dans des activités individuelles (lecture, jeux sur ordinateur, etc.). Il n'a pas d'amis. S’il est invité chez un camarade, il décide à la dernière minute de ne pas s’y rendre. En classe, il s'arrange pour passer inaperçu. Quand on l'interroge, il rougit et perd tous ses moyens.

Hérédité ou fatalité ?
La timidité n’est pas héréditaire, même si, fréquemment, les parents d’un timide le sont aussi. Les attitudes des parents peuvent renforcer une timidité naissante. En effet, les enfants ont généralement tendance à reproduire la méfiance à l’égard d’autrui qu’ils observent chez leur père ou leur mère. Si certains parents dévalorisent inconsciemment leur enfant, l’empêchant ainsi d’avoir confiance en lui, d’autres, en voulant l’aider à surmonter sa réserve, le placent en situation d’assisté, incapable d’aller plus tard seul vers les autres. Une relation trop fusionnelle avec les parents peut également provoquer un rejet d’autrui et déclencher la timidité. Le sentiment de ne pas être “comme tout le monde” – précocité ou retard intellectuel – peut aussi être à l’origine de la peur sociale.

Une souffrance paralysante
La timidité est naturelle chez un enfant qui doit faire face à un nouveau groupe social ou à une nouvelle activité. Elle devient problématique lorsqu’elle entraîne une grande détresse, au point de paralyser physiquement l’enfant. Mais de quoi l’enfant se méfie-t-il ? En fait, il a peur d’affronter le jugement d’autrui. Cette anxiété s’accompagne généralement du sentiment d’être incompris. La peur mobilise toute son énergie, et l’enfant ne peut plus réfléchir à la meilleure façon de surmonter la difficulté. Le timide a souvent des problèmes d’élocution. En situation d’angoisse, son corps se tétanise. Il étouffe et devient fébrile.

Le rôle des parents
Manque d’assurance passager, la timidité chez l’enfant est renforcée par l’angoisse de ses parents. C’est pourquoi, face à un enfant timide, les parents doivent user de subtilité, et l’aider à exprimer son anxiété. En encourageant sans cesse leur enfant à aller vers les autres, ils risquent d’accroître sa peur : “Même mes parents, qui savent combien je souffre, refusent de me comprendre”, pense l’enfant. Du coup, il se sent dévalorisé ou mal aimé, et se replie davantage sur lui-même. S’ils aident leur enfant à entrer en contact avec d’autres, les parents doivent donc rester discrets. En le valorisant sur ses petits exploits quotidiens – poster une lettre, participer aux tâches ménagères – et en l’aidant à gagner en autonomie, ils lui donneront progressivement l’occasion de surmonter une timidité qui devient rarement pathologique.

Des activités libératrices
Jouer d’un instrument à vent est tout indiqué pour un timide : par le biais de la musique, l’enfant apprend à maîtriser son souffle, ce qui l’aide ensuite dans l’expression orale. Le théâtre, en le forçant à dépasser sa peur pour jouer un autre rôle que lui-même, aide considérablement le timide. Les sports de lutte comme le judo lui rendent confiance dans sa force. Les activités de création artistique (peinture, modelage…) permettent d’extérioriser par l’image des émotions ou des souffrances cachées. Mais inutile d’étouffer l’enfant sous les activités extra-scolaires, sous peine d’un rejet pur et simple qui risque d’entraîner un repli sur soi.

Marianne Chouchan

sirene


Revenir en haut Aller en bas

mon enfant est timide Empty Re: mon enfant est timide

Message  ludinou le Ven 21 Déc 2007 - 13:43

nous a la creche on faisiat des jeux de groupes où il devait y avoir un echange mais ça commence a partir de deux ans et c encore difficile car c l'age ou le monde tourne autour d'ux et pas l'inverse d'où pour eux la non importance d'aller forcement vers les autres.
j'ai appris au ssi que le co slipping avec un nourrisson qui peu durer plsu ou moins longtemps peu le rassurer a tel point qu'il prenne confiance ne lui pour le futur, j'ai tester avec mon fils et c vrai qu'il a tjrs etait zen et sociable, peur de rien.
mais apres tt depend du caractere de chaque enfant, apres etre reservé ne veut pas dire etre timide ça peu vouloir dire aussi etre observateur avant de se jeter a l'eau!
et encore une fosi c a travers la parole et le jeu qu'on arrive a les socialiser ces petits, a l'ecole on prend des temps ou on donne la parole au maximum a chaque enfants.....
ludinou
ludinou

votre citation du moment votre citation du moment : « Le chef-d'oeuvre de Dieu, c'est le coeur d'une mère. » de Gréty


Revenir en haut Aller en bas

mon enfant est timide Empty Re: mon enfant est timide

Message  utopie le Mer 26 Déc 2007 - 11:30

j'ai lu avec une grande attention ton post sirene
et plus j'y réfléchis et plus je me dis que bien que parents nous sommes responsable et de notre attitude joue bcp sur l'enfant mais j'y ajoute un bemol pas seulement je reste convaincu que l'école n'y aide pas toujours
que enseignant et personnel ( et pfffff je trouve plus le nom !!!personnel de cantine et aide en classe)ben non seulement sont pas formée autour de l'enfant et pis font preuve à mon sens d'impatience(directeur psy enseignant etc.....) lorsque l'enfant pour x raisons ne rentre pas dans leur moule . ils étiquettes à tort etc...et passe à cote des vraies capacités des loulous
quel dommage !!!
pour ma part je suis pas inquiète il existe d'autre écoles alternative mais tout le monde est-il informé ???? tout le monde ose t-il à rentrer en communication et défendre leur point de vue !!!!

tout ça pour dire que ce n'est pas uniquement une affaire de parent mais comme l'explique boris cyrulnik l'école fait parties des différents tuteurs de résiliences et celle-ci sont (toujours à mon sens ) erronées et vieilles de plus d'un siècle
amicalement 🎅

utopie

Emploi/loisirs *


Revenir en haut Aller en bas

mon enfant est timide Empty Re: mon enfant est timide

Message  utopie le Mer 26 Déc 2007 - 21:56

juste pour étayer ma pensée
http://ecolesdifferentes.free.fr/
je l'ai sous la main et perso il est intéressant


Lorsqu'un enfant/ado s'ennuie, décroche,
se décourage, se révolte,
il n'est jamais trop tôt pour rassembler
le maximum d' informations
(... et non de "pubs" ! )
pour faire à temps le meilleur choix :
changer l'école ou ... changer d'école !

juste dire qu'il existent d'autres moyens de faire autrement mon enfant est timide 180285
:ballons3:
bises

utopie

Emploi/loisirs *


Revenir en haut Aller en bas

mon enfant est timide Empty Re: mon enfant est timide

Message  ludinou le Jeu 27 Déc 2007 - 9:41

merci utopie!
ludinou
ludinou

votre citation du moment votre citation du moment : « Le chef-d'oeuvre de Dieu, c'est le coeur d'une mère. » de Gréty


Revenir en haut Aller en bas

mon enfant est timide Empty Re: mon enfant est timide

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum